CLIMAX


CLIMAX
CLIMAX

CLIMAX

Emprunté à la phytosociologie, le terme «climax» désigne l’ensemble sol-végétation caractérisant un milieu donné et parvenu, en l’absence de perturbations extérieures, à un état terminal d’évolution. Le climax du sol ou pédoclimax est constitué par le profil pédologique en équilibre, par l’intermédiaire de l’humus, avec la végétation stable ou climacique, non modifiée par l’homme.

Dans le cas d’une évolution normale, dite progressive, le sol, au fur et à mesure de la colonisation de la roche mère par la végétation, passe par des stades successifs pour atteindre un climax qualifié de climatique ou de stationnel selon qu’il dépend principalement du climat général (cas des «sols zonaux» des auteurs russes) ou de facteurs locaux tels que la roche mère ou l’hydromorphie («sols intrazonaux»).

L’évolution régressive, au contraire, s’éloigne du climax. Il peut s’agir soit d’un rajeunissement du sol, provoqué par son érosion ou son recouvrement par un dépôt nouveau, soit de sa dégradation par suite d’un changement de végétation (et d’humus), souvent dû à l’intervention humaine (pratiques culturales défectueuses, défrichement, substitution d’essences); la nouvelle dynamique du profil ainsi provoquée se traduit, dans la plupart des cas, par une baisse de la fertilité: par exemple, dans le cas de la podzolisation des sols forestiers consécutive au remplacement de feuillus par des résineux, on peut assister à la diminution des réserves en bases échangeables, voire à celle de la capacité d’échange, à l’augmentation du taux d’aluminium échangeable (qui devient toxique), à l’induration de certains horizons, au ralentissement du cycle biologique.

C’est dans la forêt de l’étage subalpin des Alpes françaises et suisses que H. Pallmann (1949) a défini la notion de «sols analogues», montrant que les horizons supérieurs des sols climaciques y étaient semblables (ici, à humus brut) quelle que soit la roche mère. De même, dans la chênaie atlantique, largement transformée en lande à bruyères depuis la préhistoire, P. Duchaufour (1948) a montré que les vestiges des sols climaciques sont très voisins (sols brunifiés) même sur roches mères différentes, alors qu’au contraire les sols dégradés correspondants diffèrent très nettement d’une roche à l’autre: podzol sur sable, sol à pseudogley sur argile, rendzine sur calcaire. Ces deux exemples montrent qu’en revanche un même sol, à humus brut, peut à la fois être climacique en montagne (il l’est aussi sous climat boréal) et représenter un type de sol dégradé sous climat atlantique.

Un sol dégradé peut former, avec l’association végétale secondaire d’origine anthropique, un «paraclimax» plus ou moins stable. Dans le cas des sols n’ayant pas dépassé un stade intermédiaire (sol faiblement podzolique sous lande récente, par exemple), le retour à une évolution normale (et à la fertilité) peut s’effectuer de manière naturelle dès que l’intervention destructrice de l’homme a cessé. Mais, pour les sols très dégradés (podzol sous lande ancienne), la reconstitution des sols climaciques est généralement difficile; son déclenchement ou son accélération nécessitent la mise en œuvre de moyens artificiels, différents selon les types de dégradation et d’utilisation du sol: par exemple, pour les sols forestiers, introduction d’espèces améliorantes, choix de certaines essences (feuillues de préférence), travail du sol (ameublissement, drainage), fertilisation; pour les sols cultivés, sous-solage, «labour chimique» (désherbants), amendements humiques ou calciques, parfois synthétiques, drainage, intercalation de prairie temporaire dans l’assolement.

climax [ klimaks ] n. m.
• v. 1900; autre sens 1753; mot angl., du gr. klimax « échelle; gradation »
1Sc. Point culminant (dans une progression).
2Géogr. État optimal d'équilibre écologique en l'absence de toute intervention de l'homme.

climax nom masculin (anglais climax, du grec klimaks, échelle) État durable d'équilibre atteint par l'ensemble d'un sol et de la végétation qu'il porte.

climax
n. m. BOT, ECOL état d'équilibre stable entre le climat et le peuplement végétal naturel d'un lieu. La forêt guinéenne est un exemple de climax tropical.

⇒CLIMAX, subst. masc.
A.— Suite ascendante ou descendante de termes, en partic. ,,figure de rhétorique par laquelle le discours s'élève ou descend comme par degrés; telle est cette pensée de Cicéron contre Catilina : Nihil agis, nihil moliris, nihil cogitas, quod ego non audiam, non videam, planeque sentiam`` (Gramm. 1789).
Rem. Attesté ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, LITTRÉ, Lar. 19e, Lar. 20e, GUÉRIN 1892.
B.— Terme d'une progression, point culminant; en partic., en biogéographie, ,,état naturel (d'ailleurs plus ou moins théorique) vers lequel tendent sol, végétation et faune en un point donné`` (PLAIS. 1969); en médecine, ,,stade de la plus grande intensité d'une maladie; orgasme sexuel`` (Méd. Biol. t. 1 1970) :
Le paysage de champs ouverts ne se comprendra (...) que replacé dans un contexte évolutif. Mme Krenzlin n'hésite pas à parler, pour lui, de jeunesse, de maturité, de climax.
A. MEYNIER, Les Paysages agraires, 1958, p. 158.
Rem. Attesté ds Lar. encyclop. et QUILLET Suppl. 1971.
Prononc. :[klimaks]. Étymol. et Hist. 1753 rhét. (Encyclop. t. 3); 1946 biogéographie (Forest.). Empr. au gr. « échelle; p. anal., terme de rhét. : gradation ». Au sens biogéographique, empr. à l'angl. climax « id. » (entre 1895 et 1910, F.E. Clements, savant amér. ds Encyclop. brit., s.v. biology t. 3, p. 649c). Fréq. abs. littér. :4.

climax [klimaks] n. m.
ÉTYM. 1753, au sens I; grec klimax « échelle; gradation ».
———
I Rhétor. Figure par laquelle le discours s'élève ou s'abaisse progressivement.
———
II (Angl. climax, v. 1900, du grec). Sc. Terme, point culminant (dans une progression).Spécialt :
a Biogéographie. État de saturation.
b Méd. Intensité maximale (d'une maladie).
c Physiol. et cour. Orgasme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Climax — may refer to: Contents 1 Common general uses 2 Brand names and titles 3 Personal name …   Wikipedia

  • Climax — ist die lateinische Form von Klimax (gr. „Steigerung“) bezeichnet einen japanischen Multimedia und Videospiel Hersteller, siehe Climax Entertainment war eine ehemalige Pornofirma, siehe Color Climax Corporation ist ein Motorenhersteller für den… …   Deutsch Wikipedia

  • Climax — Climax, GA U.S. city in Georgia Population (2000): 297 Housing Units (2000): 134 Land area (2000): 0.790467 sq. miles (2.047300 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.790467 sq. miles (2.047300 sq.… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Climax! — Also known as Climax Mystery Theatre Genre Anthology Directed by John Frankenheimer Allen Reisner Ralph Nelson Buzz Kulik Paul Nickell William H. Brown, Jr. David Swift Jack Smight Don Me …   Wikipedia

  • climax — CLÍMAX, climaxuri, s.n. 1. Fază finală într o succesiune ecologică, în care există o relativă stabilitate a biocenozei şi o corespondenţă a ei cu clima şi cu solul 2. Figură de stil care constă în desfăşurarea ascendentă a ideilor, acţiunii etc.… …   Dicționar Român

  • CLIMAX — (от греч. climax лестница), климактерий, климактерический период, переходный возраст, переходные годы, период жизни женщины, когда прекращается ее воспроизводительная способность, одним из проявлений которой является наличие ова риально… …   Большая медицинская энциклопедия

  • clímax — Con el sentido de ‘punto más alto o culminación de un proceso’, es masculino: «La tendencia agresiva de Verlaine en el clímax de la embriaguez se hace más evidente» (Vega Así [Col. 1981]). Pero en el lenguaje científico, con el sentido de… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • clímax — (plural clímax) sustantivo masculino 1. Área: retórica Figura retórica que consiste en la gradación ascendente de las ideas: En este poema se utiliza a menudo el clímax. 2. Área: retórica Punto máximo de la gradación ascendente …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Climax — Cli max, n. [L., from Gr. ? ladder, staircase, fr. ? to make to bend, to lean. See {Ladder}, {Lean}, v. i.] 1. Upward movement; steady increase; gradation; ascent. Glanvill. [1913 Webster] 2. (Rhet.) A figure in which the parts of a sentence or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Climax! — (o Climax Mystery Theater) fue un programa de televisión estadounidense (CBS) que se emitió entre los años 1954 a 1958. Era un programa de una hora de duración sobre la antología del suspense y misterio. Entre otros grandes éxitos es conocido y… …   Wikipedia Español